Tout les éléments sont réunis pour que l’ebook décolle : l’offre des lecteurs s’est étoffé et permet aujourd’hui une lecture confortable, les bibliothèques numériques se sont dévellopées et donnent l’accès à de nombreux titres, et les principaux acteurs sont en place. Les lecteurs sont encore réticents à payer entre 200 et 300 euros une liseuse, mais le lancement de l’ iPad va certainement permettre de séduire de nouveaux lecteurs. La clé est surement là : offrir un support qui soit multifonctionnel. Les spécialistes tablent sur 2018 : à cette date le chiffre d’affaire du livre numérique devrait dépasser celui du livre papier selon les dernières études et sondages réalisés http://www.sondagesremuneres.org.
Amazon pourra en bénéficier même si Apple a toutes les chances de lui voler la vedette. D’autres acteurs comme Google avec sa bibliothèque (google books) peuvent s’attendre à rentabiliser leurs investissements.
En 2012, le marché de l’ebook devrait représenter 219,2 millions de dollars, un bond qui représente une croissance annuelle de 161% par an. Et cela sans compter les ventes d’iPad qui vont à tous les coups boosté le marché.



A en croire les analystes et la dernière enquête de l'institut de sondage Hiving, les revenus tirés par la vente des tablettes numériques pourraient atteindre 30 milliards de dollars en 2014 notament grâce à Apple !! Peut etre le moment d'investir dans un CFD Apple ;) , pour en savoir plus sur cet instrument financier : http://www.objectifeco.com/A/les-atouts-et-inconvenients-des-cfd-lire-la-synthese-complete.html

Certes il y aura toujours des sceptiques : on a déjà entendu ce discours il y a un an ou deux, on l’attend toujours cette révolution...etc... N’était ce pas les même qui ne juraient que par le CD et rejetait le MP3, les mêmes qui ne croyaient pas un seul instant dans le remplacement des cd par les mp3 ? Et où en somme-nous aujourd’hui ? A part les audiophiles invétérés, je ne connais pas grand monde qui dans une soirée branche la chaine hi-fi et envoit la musique ou qui sort son baladeur cd dans le métro… Le marché de la musique à été dépassé par le mp3 qui a littéralement remplacé les cd. Et en effet il apparait aujourd’hui évident qu’écouter son mp3 nimporte où, pouvoir stocker des milliers de chansons grâce à un petit lecteur, est une révolution.
Nous gardons tous nos cd favoris dans un coin comme des reliques. Eventuellement nous nous laissons tenter par un nouvel achat quand l’artiste nous a particulièrement touchés. Mais nous sommes bien contents de pouvoir partir partout avec tous nos cd compressés dans un petit engin pratique et mobile.
2010, année de small caps, va voir naître des lecteurs hybrides : cela permettra d’aller à la conquête d’une plus large partie de la population, de rendre concret la lecture numérique. Il demeure encore une certaine abstraction autour de l’ebook : alors que je rédige ce dossier, j’en parle à mon entourage qui me demande « mais au fait c’est quoi exactement un ebook ? ». Question qui révèle un problème majeur : l’ebook ne s’est pas encore démocratisé, il reste entre les mains des professionnels, ou des accros aux higt-tech… C’est là qu’Apple et sa tablette vont tout changer. Déjà la sortie de l’iPad a fait des émules : tous les journaux, toutes les chaines de télévison, et toutes les radios en ont parlé. Par déduction tout le monde en a entendu parler ! Ensuite Apple a déjà prouvé qu’il savait séduire les foules, et pas seulement certains adeptes.